Catégorie: Commentaires du jour

Pages: << 1 2

17.11.05

Permalien 20:11:15, par Denis Email , 331 mots   French (FR)
Catégories: Commentaires du jour

La farce du service garanti

Dans la foulée de la dernière journée d’action organisée par les syndicats le 4 octobre dernier, le gouvernement nous a expliqué par médias interposés que le mécanisme de service garanti mis en place en Ile-de-France avait fait la preuve de son efficacité. Rappelons pour ceux qui n’auraient pas suivi l’affaire que, dans ce dispositif adopté par le Syndicat des Transports en Ile-de-France (STIF, émanation de la région, qui n’a rien à voir avec un syndicat au sens traditionnel), la RATP et la SNCF se voient infligées des pénalités financières si elles n’assurent pas respectivement 50 % et 33 % du trafic en cas de grève. Pari gagné, s’était gargarisé le gouvernement début octobre. En oubliant de préciser que la Fédération Générale Autonome des Agents de Conduite (FGAAC, deuxième syndicat après la CGT) n’avait alors pas appelé à la grève. Cette fois, elle a elle aussi déposé un préavis de grève, en plus de celui déposé par la CGT, FO et Sud-Rail pour une grève reconductible à partir du lundi 21 novembre. Avec ces 4 syndicats, ce sont 90 % des conducteurs de trains qui sont appelés à la grève. Sauf à ce que la direction de la SNCF accède aux revendications de la FGAAC, la grève qui s’annonce à partir du 21 novembre risque donc fort d’apporter un démenti cinglant au triomphalisme du gouvernement en matière de service garanti, avec une journée de galère à la clé pour les usagers des transports publics. Le service garanti aura fait la preuve qu’il n’est que de la poudre aux yeux et qu’il n’assure en aucun cas un service minimum. Le gouvernement aura montré une nouvelle fois comment il s’arrange avec la réalité pour assurer son autoglorification. Quant aux motivations des grévistes, elles seront l’occasion d’un autre commentaire.

16.11.05

Permalien 20:12:03, par Denis Email , 181 mots   French (FR)
Catégories: Commentaires du jour

Péripéties personnelles sur la l igne C du RER

Mercredi 16 novembre 2005, 7 heures du matin. En raison d’un incident en gare de Saint-Michel Notre-Dame (chute d’un caténaire ?), la circulation des trains est interrompue entre gare d’Austerlitz et Boulevard Victor. Comme moi, des centaines de voyageurs sont dans l’incapacité de rejoindre leur lieu de travail. Cela peut arriver, un incident. Et il n’y aurait pas lieu de s’en formaliser si un préavis de grève n’avait pas été déposé pour lundi prochain à la SNCF. Avec, parmi les motivations annoncées, la défense du service public. Les usagers de la ligne C du RER pourront témoigner avec moi que le service public est loin d’y être irréprochable. Et ce matin, nous étions nombreux à nous faire la remarque que, au moins sur la ligne C du RER, le service public devait plutôt être amélioré que défendu par une grève. Et sans parler de l'hypocrisie consistant à brandir l'étendard des services publics pour défendre en fait les intérêts et les avantages acquis d'une minorité.

15.11.05

Permalien 20:16:07, par Denis Email , 251 mots   French (FR)
Catégories: Commentaires du jour

L'Allemagne, un exemple à méditer ?

Le programme de gouvernement sur lequel se sont mis d’accord en Allemagne les dirigeants de la CDU-CSU et du SPD pour former leur grande coalition devrait nous faire réfléchir. Quoi qu’on puisse penser de la pertinence des mesures annoncées (hausse de 3 points de la TVA, contribution supplémentaire pour les hauts revenus, relèvement de l’âge de la retraite etc), il faut reconnaître deux mérites aux dirigeants de ces deux partis. Premièrement, celui d’appeler un chat un chat et de ne pas pratiquer la politique de l’autruche face aux défis que posent la mondialisation et le vieillissement de la population à des pays comme la France ou l‘Allemagne. Deuxièmement, celui d’annoncer des mesures qui mécontenteront certainement leurs électorats respectifs, mais que pour autant ces dirigeants responsables considèrent comme indispensables pour résoudre les problèmes de leur pays. Bel exemple de courage politique, que ceux qui nous gouvernent feraient bien de méditer. Les efforts demandés aux Allemands, les Français se les verront imposés tôt ou tard, lorsque notre fameux modèle social sera en faillite. Le gouvernement racle déjà les fonds de tiroir pour boucler un budget en déficit de 3 % (prévision basée qui plus est sur une prévision de croissance pour le moins optimiste pour 2006), mais il ne pourra pas renouveler le même bricolage financier chaque année. L’heure de vérité approche.

<< 1 2

A propos de l’auteur

Contact : denis@deniscastel.fr

Vers le blog Le temps d'agir

Mentions légales : Ce site est hébergé par Strato AG, Pascalstrasse 10, D-10587 BERLIN. Adresse postale : 68, rue du Faubourg Saint-Honoré -75008 Paris Site dispensé de déclaration CNIL en vertu de la "délibération n°2005-284 du 22 novembre 2005"

Rechercher

Le blog demandé n'existe plus!
multiblog